PRIMITIVE COOL

1. Throwaway

2. Let's Work

3. Radio Control

4. Say You Will

5. Primitive Cool

6. Kow Tow

7. Shoot Off Your Mouth

8. Peace For The Wicked

9. Party Doll

10. War Baby

Première parution : 11 septembre 1987

Durée CD : 49.14

L'histoire : pendant l'année 1985, Jagger va alterner le travail avec les Stones et sa carrière solo. Le clip Running Out Of Luck à peine mis en boite, les premières sessions de "Dirty Work" se déroulent du 15 janvier au 28 février. En mars, il s'occupe de la promo de son premier album. Début avril, Mick tourne la vidéo de Lucky In Love. Du 8 avril au 17 juin, il entre en studio à Boulogne pour la 2e session de "Dirty Work". Les 29 et 30 juin, il enregistre Dancing In The Street et tourne le clip avec David Bowie. Le 8 juillet, il répète avec Tina Turner et le Hall & Oates Band (avec G.E. Smith). Ils jouent ensemble le 13 juillet à Philadelphie lors du Live Aid. Le 15 juillet, c'est le tournage de Hard Woman, troisième single de "She’s The Boss". De mi-juillet à mi-août, il rejoint les Stones au RPM Studio de New York pour les overdubs de "Dirty Work", puis ils enregistrent et mixent au Right Track Studios jusqu'à mi-novembre. Début 86, c'est toujours l'alternance : le 12 janvier, Mick enregistre la démo de Peace For The Wicked chez Ron Wood, le 7 février, c'est le tournage du clip de Harlem Shuffle. Le 23 février, les Stones jouent en hommage à Ian Stewart au 100 Club de Londres, avec quelques amis comme Eric Clapton, Pete Townshend, Jack Bruce, Jeff Beck. Courant mars, il rejoint G.E. Smith à la Barbade pour une session de démos, en préparation du projet "Primitive Cool". Le 24 mars sort "Dirty Work" et suit la promo avec ses interviews habituelles. Mais il n'y aura pas de tournée, Keith est furieux car c'est le deuxième album consécutif sans série de concerts. Mick en a fini avec ses obligations stoniennes, il peut se consacrer de nouveau à sa carrière solo. Fin avril, il enregistre Ruthless People, B.O. du film du même nom, avec Dave Stewart et Daryl Hall à la production et Jeff Beck. Fin septembre, Jagger commence la deuxième session de travail de "Primitive Cool" au Wisseloord Studio d'Hilversum en Hollande, suivit d'une troisième session un mois plus tard à New York, avec Jeff Beck, Doug Wimbish (basse), Simon Phillips (batterie) et consort au S.I.R. Studio. Retour à Hilversum du 17 novembre au 18 décembre. En janvier/février 1987, cinquième session à la Barbade, au Blue Wave Studios. De fin février jusqu’à fin mai, il revient à New York avec Vernon Reid (Living Colour), Jimmy Ripp, G.E. Smith, Jeff Beck, Simon Phillips, David Sanborn, etc. Mick reprend un traditionnel irlandais qui ne figurera pas sur l'album.

Du 20 au 23 juillet, c'est le tournage du clip de Let's Work à New York, et les 27 et 28 juillet, celui de Say You Will à Londres. Le 31 août sort le single Let's Work et le 11 septembre, l'album. Mick entame une super promo dans toute l'Europe, avec pas moins de 30 interviews radio et télé en un mois. Le 20 octobre, il toune le clip de Throwaway live on stage au Country Club de Los Angeles avec Jeff Beck, Doug Wimbish et Terry Bozio à la batterie (Franck Zappa). Le 3 novembre, le deuxième single, Throwaway, sort, et Mick enchaîne avec une promo américaine. Say You Will sort fin novembre, suivi d'une deuxième promo européenne en décembre.

Malgré tous ces efforts, le deuxième album de Mick n'a pas le même succès commercial que "She’s The Boss". Il atteint la 18e place dans les charts anglais et la 41e aux Etats-Unis. Début février 1988, au S.I.R. Studios, Mick commence les répétitions de la tournée japonaise (du 15 au 28 mars), avec Joe Satriani (remplaçant Jeff Beck), Jimmy Ripp, Doug Wimbish, Simon Phillipps, Phil Ashley et Richard Cottle. Du 16 septembre au 5 novembre, il repart en tournée en Australie avec les mêmes musiciens. Entre temps, le 18 mai, les Stones se sont réunis au Savoy Hotel à Londres, pour discuter de projets futurs en 1989. Vous connaissez la suite...

PrimitiveCool