NOW!

1. Everybody Needs Somebody To Love (version 2)

2. Down Home Girl

3. You Can't Catch Me

4. Heart Of Stone

5. What A Shame

6. I Need You Baby

7. Down The Road Apiece

8. Off The Hook

9. Pain In My Heart (version 1)

10. Oh Baby (We Got A Good Thing Goin') (version 1)

11. Little Red Rooster

12. Surprise, Surprise

Now

Première parution : 13 février 1965

Durée CD : 36.26

Durée SACD : 36.00

L'histoire : cet album est issu d'un LP américain qui reprenait la majeure partie des titres du "N°2" anglais. D'abord sorti en vague C, il n'a pas fait partie de la vague A. La curiosité de ce disque est le titre Everybody Needs Somebody To Love. Présent à l'origine sur le LP "N°2", on le retrouve sur le LP "Now !" en version courte (2 min 57 au lieu de 5 min 01). La vague C indique en note de pochette Version 2, autrement dit version courte, mais on s'aperçoit que c'est la version longue qui figure en bonne place. En vague B, on a bien droit à la version courte, sur la pochette comme sur le disque.

Le SACD : ABKCO rétablit "l’erreur" en mettant la version courte, comme indiqué à l'origine sur la pochette. Une erreur qui devient la norme en quelque sorte. La version longue se retrouve en bonus sur "More Hot Rocks". Niveau son, c'est du tout bon. Sur Everybody Needs Somebody To Love justement, les choeurs profitent de l'ampleur donnée aux instruments, comme une spatialisation, un comble pour un titre en mono. Le reste est à l'avenant.

Pour simplifier, nous appellerons A la première vague de CD européens de 1986, B la seconde et C celle de CD américains, sachant que la vague C remplacera inexplicablement la vague B en Europe en 1997. La vague A est reconnaissable au bandeau rouge en haut à gauche qui mentionnait fièrement et sans honte aucune "Digitally Re-mastered". Elle a été chassée par la vague B, dont les pochettes sont vierges de toute mention mais qui gagnent le logo London en cartouche bleu et rouge. La vague C, elle, est facilement identifiable par son bandeau noir en bas de pochette qui ment à son tour sur la remasterisation numérique, et la seule griffe ABKCO sur la pochette.