THEIR SATANIC MAJESTIES REQUEST

1. Sing This All Together

2. Citadel

3. In Another Land

4. 2000 Man

5. Sing This all Together (See What Happens)

6. She's A Rainbow

7. The Lantern

8. Gomper

9. 2000 Light Years From Home

10. On With The Show

Satanic

Première parution : 9 décembre 1967

Durée CD : 44.14

Durée SACD : 44.08

L'histoire : la vague A avait oublié le jeu de l'oie qui réapparaît en vague B. La vague C, elle, l'a toujours eu. La pochette 3D du vinyle n'a évidemment jamais fait partie du voyage…

Le SACD : et ce ne sera pas encore pour cette fois, même si le traitement argenté réservé au digipack est assez beau. C’est empli d’espoir que l'on insère cette nouvelle galette pour la première fois dans le mange-disques. Un tel assemblage de sonorités, après toutes les belles choses entendues sur ces rééditions, ça promettait d’être grand… Bon… C'est bien, mais on est un tout petit peu déçu quand même. Bien sûr, la richesse sonore est accentuée par la dynamique parfaite. Tout se détache mieux que sur le CD, mais on reste un peu sur notre faim. Dans la série on n'est jamais content, on aurait aimé que… ça pète plus en fait ! Enfin, c'est indéniablement mieux qu'en CD. Un achat incontournable malgré tout.

Pour simplifier, nous appellerons A la première vague de CD européens de 1986, B la seconde et C celle de CD américains, sachant que la vague C remplacera inexplicablement la vague B en Europe en 1997. La vague A est reconnaissable au bandeau rouge en haut à gauche qui mentionnait fièrement et sans honte aucune "Digitally Re-mastered". Elle a été chassée par la vague B, dont les pochettes sont vierges de toute mention mais qui gagnent le logo London en cartouche bleu et rouge. La vague C, elle, est facilement identifiable par son bandeau noir en bas de pochette qui ment à son tour sur la remasterisation numérique, et la seule griffe ABKCO sur la pochette.