BiggestBang

THE BIGGEST BANG

Premier contact avec l'objet, le packaging déçoit un peu. Le dépliant de "Four Flicks" était un poil plus original et faisait moins cheap. Mais on ne s'arrêtera point à détail si trivial. Quatre disques pour quatre Stones, le compte est bon, ça tombe pile poil... Mais alors, si Bill était resté, aurions-nous eu un quintuple coffret ou la photo de Woody aurait-elle laissé sa place ? Voilà une question existentielle. Procédons par ordre et explorons le premier disque.

Hello y'all !
Nous sommes le 22 octobre 2006 à Austin, Texas et, comme à Chicago le 11 octobre, les Stones entrent en scène sur un très inhabituel You Got Me Rocking. L'image est magnifique, 16/9 plein écran, le son est parfait. Les menus sont plaisants bien qu'en 4/3 plein écran, l'animation 3D est réussie. Il manque trois titres à ce concert pour être réellement dans son intégralité comme annoncé sur le sticker de l'emballage : Bitch, Start Me Up et You Can’t Always Get What You Want. La réalisation est soignée et rend le film très agréable à regarder de bout en bout, grâce à un montage nerveux mais pas "clipesque" comme celui qui gâchait le concert de l'Olympia sur "Four Flicks". Si quelques fausses notes bien stoniennes sont restées de ci de là, quelques passages sentent l'overdub et le montage à plein nez. Le spectateur avisé (le fan féru autrement dit) découvrira assez vite qu'il ne regarde pas un témoignage 100 % authentique. Faut-il pour autant bouder son plaisir ? Certainement pas. Après tout, cette vidéo retranscrit parfaitement ce qu'a été un concert du Bigger Bang tour et c'est là le principal. Avec ses deux inédits fourgués pour l'occasion, Bob Willis Is Still The King et Learning The Game, le fan féru, justement, est au comble du plaisir. Pour compléter la galette, une featurette de six minutes propose une interview du réalisateur sur fond de répétition des Stones. Cette séquence où l'on voit Keith et Charlie jouer seuls Learning The Game puis être rejoints par Ron et Daryl a surement été arrangée, mais là encore on se laisse cueillir. Une option Juke-Box permet d'ordonner la setlist comme on le souhaite. Enfin, il y a I Can't Be Satisfied. Et cette séquence là vaut l'achat du coffret tout entier à elle seule ! Un moment de pur bonheur où les Stones en pleine répétition entament le blues de Muddy Waters au débotté... Sublime.

Her name was lola...
On enchaîne avec l'événement de la tournée, le concert gratuit sur la mythique plage de Copacabana. Le DVD commence par un reportage de 26 minutes sur la construction de la scène. Très impressionnant... Le show a été filmé et diffusé par la télévision brésilienne. Il est donc en 4/3 plein écran. L'image est d'ailleurs plus granuleuse que celle d'Austin et le mix beaucoup plus brut. La réalisation est cependant différente de la diffusion télé. Pas de fonction Juke-Box ici, on ne peut que sélectionner les titres un par un. Quant à la setlist, elle a cette fois été amputée de quatre morceaux : Tumbling Dice, Oh No Not You Again, This Place Is Empty et Sympathy For The Devil. L'absence de ces derniers n'est pas due à des versions approximatives mais plutôt pour éviter trop de doublons avec Austin : Tumbling Dice est beaucoup plus rapide ici que sa version texane plus fidèle à l'originale, quant à Oh No Not You Again les deux se valent avec deux soli berryens différents de Keith.

Les restes du monde
La troisième galette est sans doute la moins intéressante et a du mal à éviter l'effet "remplissage". Apparemment, le reste du monde se résume pour les Stones au Japon, à la Chine et à l'Argentine... La fonction Juke-Box refait son apparition et des duos de valeurs inégales sont accessibles en bonus. Touchant, le Wild Horses avec Cui Jan, chanteur populaire chinois qui ne sait pas les paroles mais qui connait la valeur de sa présence sur cette scène, avec ce groupe là. L'image est 16/9 plein écran. L'enchaînement des morceaux se fait au sein d'une narration documentaire avec quelques bons mots des Stones par ci par là. Le choix des titres est cependant étrange puisqu'on retrouve Let's Spend The Night Together, Rain Fall Down, Rough Justice, Midnight Rambler, It's Only Rock'n'Roll (But I Like It), Happy, Miss You et (I Can't Get No) Satisfaction sur les deux premiers DVD.

Le sel de la terre
Enfin, le quatrième disque contient l'inévitable documentaire qui ravit et frustre en même temps, en n'en montrant jamais assez. Un peu plus d'une heure en 16/9 plein écran pour un voyage qui démarre à Toronto avec les répétitions de la tournée en 2005 et qui s'achève fin 2006 aux Etats-Unis. Bien entendu, rien sur le tour d'Europe de 2007. Bien que très intéressant, ce docu nous prive des images de l'enregistrement de l’album "A Bigger Bang" alors que l'on voyait les Stones en studio mettre en boîte Don't Stop dans "Four Flicks". On peut également lui reprocher trop de redondances avec les bonus disséminés entre les DVD 3 et 4 du coffret, notamment les images du voyage en Chine. Deux jolis bonus cependant, les reprises trop tôt abandonnées de Mr. Pitiful et de Get Up, Stand Up. Alternance de très bon et de moyen donc pour ce coffret. Du pur Rolling Stones en somme...

DVD 1 - Zilker Park, Austin, Texas, Etats-Unis

1. Opening
2. You Got Me Rocking
3. Let's Spend The Night Together
4. She's So Cold
5. Oh No, Not You Again
6. Sway
7. Bob Wills Is Still The King
8. Streets Of Love
9. Ain't Too Proud To Beg
10. Tumbling Dice
11. Learning The Game
12. Little T&A
13. Under My Thumb
14. Get Off Of My Cloud
15. Honky Tonk Women
16. Sympathy For The Devil
17. Jumpin' Jack Flash
18. (I Can't Get No) Satisfaction
19. Brown Sugar
Bonus : Austin mini-documentaire, I Can't Be Satisfied (Milan répétitions)

DVD 2 - Copacabana Beach, Rio de Janeiro, Brésil

1. Opening
2. Jumpin' Jack Flash
3. It's Only Rock'n'Roll (But I Like It)
4. You Got Me Rocking
5. Wild Horses
6. Rain Fall Down
7. Midnight Rambler
8. (Night Time Is) The Right Time
9. Happy
10. Miss You
11. Rough Justice
12. Get Off Of My Cloud
13. Honky Tonk Women
14. Start Me Up
15. Brown Sugar
16. You Can't Always Get What You Want
17. (I Can't Get No) Satisfaction
Bonus : Rio documentaire

DVD 3

Saitama, Japon
1. Opening
2. Let's Spend The Night Together
Sapporo, Japon
3. Rain Fall Down
Tokyo, Japon
4. Rough Justice
Cherry blossoms (Charlie Watts)
Shanghai, Chine
5. Opening
6. Bitch
7. Midnight Rambler
8. Gimme Shelter
9. This Place Is Empty
That's What I Do (Keith Richards)
10. It's Only Rock'n'Roll (But I Like It)
China, A Slow Process (Charlie Watts)
Buenos Aires, Argentine
11. Opening
12. Worried About You
Football Chant
13. Happy
14. Miss You
Ronnie and Audience (Ron Wood)
15. Paint It Black
16. (I Can't Get No) Satisfaction
Duos
17. Shine A Light avec Bonnie Raitt
18. Wild Horses avec Eddie Vedder
19. Let It Bleed avec Dave Matthews
20. Wild Horses avec Cui Jian

DVD 4 - Salt Of The Earth documentaire